informatique

Saturday, March 04, 2006

INFORMATIQUE

Le concept des ordinateurs du moment est basé sur le langage booleen et la structure des mécanismes internes est conçue pour y correspondre.

Ce que je propose, c'est de construire une nouvelle forme de structure correspondant à une base mathématique prenant la forme :

y = k( 1- EXP (-t/jo))

Cette forme est induite par le systme mathématique proposé sur le site " hypothese sur le temps ' et a l'avantage de percevoir le monde en intégrant que chaque action a une influence sur elle-même.

La conception de cette forme de structure a l'avantage de mettre en valeur la richesse des signaux analogiques et à l'endoit ou le modèle actuel donne une seule information, ce modèle donne autant d'information que la limite de la précision du récepteur le permet. En d'autres termes, si la limite est à un millième de volt et que le signal fait cinq volt, nous pourrons avoir cinquante mille position possible. La position portant l'information sera dans ce système identifié à l'aide d'un bit donnant l'ordre de lire le signal à cet instant. Ainsi le modèle de base sera composé de multiple porte comportant chacune une information (parmis sur l'exemple cinquante mille) et un train de bit incrémentera la lecture de chacune de ces informations.

De la sorte ce système non content d'utiliser la forme des variations en électronique, non content d'utiliser le concept de la mesure du temps, non content d'utiliser les mathématiques basés sur l'expo, travaille avec un nombre d'informations dépassant l'entendement et les capacités des machines actuelles.